Xavier Darasse

Xavier Darasse

orgue



Cliquer sur les images

XAVIER DARASSE, né à Toulouse (1934), élevé dans l’ambiance d’une famille mu-sicienne - sa mère est organiste - il est ad- mis à l’âge de 16 ans au Conservatoire National de Paris où il obtient successivement les 1° prix d’harmonie et contrepoint, puis d’orgue et d’improvisation et plus tard le 1° prix de composition dans la classe d’Olivier Messiaen. Il commence alors une brillante carrière de concertiste en Europe, en Russie, aux U.S.A., au Can-ada, au Japon... En 1966, il crée la classe d’orgue du Conservatoire de Toulouse, devient le principal animateur musical de sa ville.

En 1976, un tragique accident, le privant de l’usage de son bras droit, interrompt sa carrière d’organiste. Il se tourne alors davantage vers la composition et l’enseignement. En 1985, il est nommé Professeur de la Classe d’orgue du Conservatoire National Supérieur de Lyon, et en 1991 devient Directeur du Conservatoire National de Paris. Personnalité attachante, s’exerçant avec excellence dans de nombreux domaines : composition, enseignement. expert en facture d’ orgue. . . , il est brutalement emporté par la maladie en Novembre 1992.

Xavier Darasse a participé plusieurs années à l’Académie d’été de Saint Maximin, assurant cours d’interprétation et récitals. Le concert de 1972 sur le thème “le tournant symphonique” fait entendre des oeuvres de Mendelssohn, Liszt, Franck qui, sous ses doigts, sonnent d’une façon étonnante sur l’orgue d’Isnard.

J. S. BACH (1685-1750). Prélude et Fugue en mi mineur BWV548, la plus mar quante des grandes oeuvres pour orgue de la maturité du Cantor de Leipzig, sommet insurpassé de la période polyphonique, la forme la plus aboutie du concerto grosso dans le style fugué qui va bientôt disparaître devant la Symphonie naissante.