Musique cubaine pour guitare classique  

Ñico Rojas
Francisco Tárrega
Leo Brouwer
Julio Sagreras
Sindo Garay
Aldo Rodríguez

Musique cubaine pour guitare classique

Marco Diaz Tamayo, guitare


VOL MM 111

Prix d'un CD : 14.90 €


Ecouter un échantillon de toutes les pistes :

Piste, Titre Ecouter Caddie
Ñico Rojas
01. Guajira a mi madre (4:20) 0.59
02. Francito y Alfonsito (2:35) 0.59
03. Guyún: el Maestro (1:54) 0.59
04. Retrato de un médico violinista (6:34) 0.59
05. El noy de la mare (anonyme) (2:28) 0.59
 
Francisco Tárrega
06. María (1:36) 0.59
07. Recuerdos de la Alhambra (3:54) 0.59
 
Leo Brouwer
Sonata
08. 1er mouvement (6:39) 0.59
09. 2ème mouvement (2:24) 0.59
10. Troisième mouvement (4:34) 0.59
 
11. Un día di Noviembre (4:01) 0.59
12. Elogio de la danza (3:33) 0.59
13. Elogio de la danza, ostinato (2:35) 0.59
14. Danza característica (2:08) 0.59
 
Julio Sagreras
15. El colibrí (1:17) 0.59
 
Sindo Garay
16. Perla marina (2:40) 0.59
 
Aldo Rodríguez
17. Danza latinoamericana (0:56) 0.59

Temps Total 56:52

La musique cubaine est connue surtout à travers sa musique de danse. Cependant, grâce à la remise en valeur des musiques traditionnelles, on a découvert récemment un paradis musical qui était pratiquement tombé dans l'oubli. Cette musique des campagnes, pratiquée par de petits ensembles, est à l'origine de notre musique actuell, (El colibrí). La guitare a été et reste encore l'instrument de base de la musique populaire, aussi bien en Espagne que dans la plupart des pays d'Amérique Latine. La musique cubaine trouve ses racines en Espagne, en Afrique, aux Etats Unis et en Amérique Latine. C'est pour cette raison que j'ai réuni dans ce disque des oeuvres de compositeurs cubains et aussi espagnols capables d'illustrer cette réalité. Dans un style classique, c'est une musique séduisante et facile à écouter. Des compositeurs de grand talent ont apporté à cette musique leurs connaissances et leur savoir faire musical, et plus particulièrement dans le domaine de la guitare.

Le compositeur, guitariste et chef d'orchestre cubain Léo Brouwer fut l'un des plus connus, surtout entre 1970 et 1980. Il a écrit plusieurs concerts pour guitare et orchestre, ainsi que de nombreuses pièces pour guitare seule. Dans ce disque on trouve une sélection de pièces choisies parmi les différentes périodes de création de ce grand musicien, (Un día di Noviembre).

Les mélodies de la musique espagnole dans ce disque ont signifié pour moi un retour aux sources. Ce sont des oeuvres aux titres souvent très suggestifs, très connues à Cuba, et qui peuvent nous donner une image parfaite de l'Alhambra, par exemple, ou d'une Marie à la fois taquine, coquette et triste.

José Antonio (Nico) Rojas, ingénieur civil, guitariste et compositeur, a su unifier parfaitement les divers éléments de notre musique populaire en transposant à la guitare, la percussion et le rythme qui la caractérisent. Guajira a mi madre est basée sur le rythme du "son montuno", un rythme campagnard. A l'opposé, Recuerdos de un médico violinista nous rapproche davantage de l'ambiance de La Habana des années 70, et des bars où l'on sert encore ces cocktails cubains qui faisaient les délices de Hemingway.

Parmi les premiers guitaristes devenus célèbres après la création de l'École Cubaine de Guitare, on peut citer Aldo Rodriguez et Rey Guerra. Tous deux compositeurs et arrangeurs, ils ont fait un apport considérable à notre culture musicale et à notre pédagogie. Je voudrais, pour terminer, faire ici hommage à mon premier maître, Antonio Alberto Rodriguez, qui m'a fait don de toutes ses connaissances.

Marco Diaz Tamayo